Troisième semaine en mer – Third week at sea

CC4Pacific Race report

Jour 16 à 19

La traversée est toujours mouvementée : les garçons « se font rincer la tête à grands coups de vagues sournoises » (ils avaient employé un autre mot à la place de tête…). D’après leur routeur, ils vont subir des vents et des vagues de côté pendant quelques jours encore, rendant toute trajectoire vers l’ouest impossible. Premier objet perdu : le réveil ! On se demande s’ils n’ont pas fait exprès de le perdre celui-là…

Le 18ème jour, suite à un coup de téléphone à leur routeur Michel Meulnet, les garçons sont remotivés. Il leur a en effet confirmé que leur route était bonne et qu’il ne fallait pas se fier aux équipes de quatre rameurs.

On commence également à découvrir les petites habitudes de chaque rameur et leurs rituels de motivation ! Pour nos français, cela implique de chanter des chansons à la Cigogne dès le matin pour la faire aller plus vite. Du Barry White ou du Richard Cocciante. Au point de changer un peu les paroles de la chanson Le coup de Soleil : « J’ai attrapé un coup d’soleil, un coup d’ RAME, un coup d’je t’aime ».

Jour 20 à 22

Au 21ème jour, Christophe et Clément franchissent le cap des 1.000km et déclarent : « C’est difficile à croire mais ça fait déjà trois semaines que nous ramons et nous avons déjà parcouru 1.000km. C’est une sensation de liberté unique de se trouver ici à la seule force des bras ! »

Voici le bilan provisoire de la casse à bord de la Cigogne : 3 paires de lunettes de soleil, 2 mp3, la porte du compartiment du watermaker et 3 bidons d’eau… à suivre ?

Clément confirme que la veste de quart qu’il porte sur la photo ne l’a pas quitté depuis 21 jours, de jour comme de nuit car il fait froid au milieu du Pacifique.

En résumé

Déjà 3 semaines d’aventure ! Continuez à leur envoyer régulièrement des messages.

CC4Pacific a parcouru 676 NM. Il leur reste 1740 NM à ramer pour arriver à Hawaii. Ils s’accrochent vaillamment à la 5e position de la course, et sont toujours la 1e paire ! Vous pouvez les suivre en temps réel sur le site de la course.

-

Day 16 to 19

On the 16th day, the boys « are being rinsed by big sneaky waves ». According to their route planner, they’ll have to put ut with sideway winds and waves for a few more days, making any trajectory towards West impossible. The first item lost is the alarm clock! Wondering if they didn’t loose this one on purpose…

On the 18th day, the boys are motivated following a call of their route planner Michel Meulnet. Indeed, he told them that they were on a good route and that they shouldn’t judge by the four team rowers.

We are starting to discover over the race the small habits and rituals of each rowers! For our Frenchies, it implies singing songs early in the morning to the Stork to make her go faster. Some Barry White or Richard Cocciante. To the point being that they changed the lyrics of the song Le coup de Soleil: « J’ai attrapé un coup d’soleil, un coup d’ RAME, un coup d’je t’aime ».

Day 20 to 22

On the 21st day, Christophe and Clément pass the stage of the 1.000km and declare: « It is hard to believe but we have been rowing for three weeks now and have traveled 1.000km. It is a unique feeling of freedom to be here only by dint of our arms! »

Here is the temporary track record of breakages on board the Stork to this day: 3 pairs of sunglasses, 2 mp3, the door of the watermaker compartment and 3 water tins… To be continued? Clément confirms that the sailing jacket that he is wearing on the picture never left him because it has always been cold in the middle of the Pacific.

In summary

Already 3 weeks at sea ! Keep on sending them messages through Iridium.

CC4Pacific has already rowed 676 NM. Still 1740 NM to row until Hawai.

They remain in an excellent position in the race : 5th of all boats and 1st pair ! You can follow their trip on the race website.

Laisser un Commentaire